Tuyéo Tuyaux

En savoir + sur les tuyaux

On nous dit souvent que notre marque est une drôle de façon d’évoquer ce sur quoi nous travaillons tous les jours : LE TUYAU.

Alors nous sommes allés à la recherche des informations (source Wikipedia) sur les origines que les historiens donnent à l’usage des tuyaux par les hommes.

Histoire et origines :

Les premiers tuyaux authentifiés, réalisés par l’homme furent utilisés à des fins musicales, et ceci dès la Préhistoire.

La flûte, le premier des instruments à vent se retrouve partout dans le monde sous toutes sortes de formes. Des flûtes ont été fabriquées il y a 35 000 ans, dans un radius de vautour fauve, dans le sud-ouest de l’Allemagne. Les anciens appelaient la flûte, « fistula » (terme identique à celui employé pour les canalisations en plomb de Rome, appelées fistulae), « tibia », une flûte faite avec de l’os de la jambe d’une grue, ou d’un autre animal, « avena », le chalumeau, qui fut fait d’abord d’un tuyau d’avoine. « Les flûtes des spectacles étaient d’argent, d’ivoire ou d’or ; celles des sacrifices étaient de buis, etc. »

On ne s’étonnera pas dès lors que le terme tuyau trouve son origine dans le terme francique thūta (trompette, tuyau) ou d’un nom composé gotique thut-haurn (corne-trompette, cor à sonner).

Le tube ou le tuyau se trouve présent à l’état naturel : les tiges des végétaux souples dans certains cas, rigides comme c’est le cas pour le bambou ; Le rachis des plumes d’oiseaux, c’est-à-dire, l’axe des plumes, creux à sa base, fut aussi appelé « tube » ; Le réseau souple des veine, viscères des organismes animaux. L’homme n’a donc pas eu à chercher très loin pour trouver son inspiration pour le développement à donner à son industrie.

Les tuyaux sont organisés en systèmes pour canaliser les eaux, ou autres liquides, les gaz combustibles, ou autres gaz. Ils prennent alors, le nom de tuyauterie ou de canalisation, constitués de tubes ou tuyaux mis bout à bout. Canalisation renferme le verbe « canaliser », l’action de rassembler pour transporter. Tuyauterie et canalisation englobent les tuyaux, ainsi que les accessoires nécessaires à la réalisation de l’opération repris sous le terme de robinetterie.

 

Le terme anglais « pipeline » a souvent remplacé canalisation pour le transport des gaz et liquides à très grande échelle (mais aussi, les termes aqueduc, oléoduc, saumoduc, oxyduc, hydrogénoduc).

Le tuyau prend aussi le nom de « gaine » (gaine technique, gaine de ventilation) lorsqu’il sert à conduire et protéger des composants électriques ou lorsqu’il est utilisé dans une installation de ventilation.

Lorsqu’il est placé verticalement, pour conduire des gaz ou des liquides on parle de « colonne » : dans les sciences, « colonne de distillation », le système permettant de décomposer la matière, « colonne montante » pour les installations d’eau et de gaz dans les immeubles d’appartement. Pour évacuer les eaux-vannes, on parle de tuyau de décharge ou même de décharge.

Quand il prend la forme d’un solénoïde, on parle de serpentin, en chimie ou dans les chaudières du chauffage central.

Dans la marine du début du xxe siècle, les échappements de fumée des machines s’évacuaient par des conduits protégés par de hautes enveloppes cylindriques verticales, appelées « tuyaux ». Ainsi, les torpilleurs français de 1 500 tonnes construits entre 1926 et 1931, classes Bourrasque et l’Adroit étaient communément appelés « les 3 tuyaux ». Les tuyaux ont par la suite, été remplacées par des cheminées plus larges et plus courtes.

 

Dans certaines circonstances le tuyau prend le nom de tube ou Buse, etc.

Le façonnage des tuyaux dans leur usage domestique, sont en premier le domaine de la fontainerie et plus spécifiquement du domaine du plombier, ouvrier spécialisé dans le façonnage du plomb. (Utilisé comme cheminée, celui du fumiste). Avec le développement des gaz manufacturés, les réseaux de canalisation ne sont plus du domaine exclusif de l’approvisionnement en eau.

Définition :

Un tuyau est un élément de section circulaire destiné à l’écoulement d’un fluide, liquide, ou gaz, au transport de l’énergie de pression (air comprimé, vapeur, huile hydromécanique, etc.), à l’échange de l’énergie au travers de la paroi (échangeur thermique, radiateur). Il peut être rigide ou souple (flexible). La paroi du tuyau sépare l’intérieur de l’extérieur et permet ces fonctions.

Bienvenue sur Tuyéo

Vous avez une urgence plomberie ou chauffage ? Félicitation pour votre réflexe d’aller sur internet pour trouver une solution à votre besoin de dépannage !

logo tuyéo plombier chauffagiste

 

> Tuyéo intervient chez les particuliers (principalement) sur l’ensemble de l’Île-de-France dans le cadre du dépannage,  de l’entretien, de la rénovation de vos installations de plomberie et de chauffage (gaz, fioul).

> Tuyéo propose également des contrats annuel d’entretiens de vos installations et équipements de chauffage au gaz ou au fioul domestique.

> Tuyéo vous offre une expérience de plusieurs dizaines d’années pour vous garantir des champs de compétences sur les techniques et technologies des plus récentes au plus anciennes. Vos installation sont anciennes, le technicien qui viendra chez vous connait le type de matériel et il vous apportera la solution de réparation (dans la mesure de disponibilités des pièces).

 

 

 

Tuyéo se lance sur Facebook

facebook tuyeo

Depuis le temps que l’on nous dit « un plombier cela doit d’être sur facebook« , maintenant c’est fait !

Vous allez pouvoir y trouver des conseils, de l’actualité plomberie ou chauffage (mais pas que !).

La résolution est prise, la page Tuyéo est créée.

Merci de « liker » la page @tuyeo

tuyeo facebook

de faire vos commentaires, sans oublier de partager pour aider l’entreprise à se développer
(de nouveaux plombiers-chauffagistes devraient rejoindre Tuyéo pour encore plus de proximité d’intervention).